☼ Lettre Ouverte ☼ à ma mère

 


La vie est magique. J’ai écrit cette lettre il y a très exactement un an jour pour jour, et je rencontre aujourd’hui très exactement les mêmes sentiments. Serions-nous aussi prévisible en définitive ?! Malgré toute notre spontanéité, jouons-nous vraiment les mêmes erreurs année après année, réglé comme du papier à musique, jusqu’à ce que nous daignions enfin apprendre d’elles ?

The past can hurt. But from the way I see it, you can either run from it, or learn from it.
— The Lion King

La lettre qui suit est un témoignage de ces petits blocages, ceux auxquels on ne pense que rarement, mais qui nous dérangent profondément quand ils s’invitent à la surface. Cette lettre est une invitation à se questionner sur ses héritages et ses croyances. Toutes ces petites attentes de la part de notre famille qui nous murmurent en arrière-plan la conduite que nous sommes censés avoir. Toutes ces idées sur le travail, la vie, l’amour, qu’ils ont pu nous transmettre au détour de quelques mots sans même s’en rendre compte.

Évidemment, il ne s’agit pas d’être en réaction et de bannir tous conseils de nos aïeux. Simplement d’y réfléchir. Est-ce bien un héritage que je veux garder ? M’aide-t-il à grandir encore aujourd’hui ? Fait-il mon bonheur ? La question se pose également en tant que parents. Est-ce bien ces idées-là que je veux transmettre à mes enfants ? Ai-je vraiment envie qu’ils grandissent dans ces carcans de perception ? Est-ce vraiment utile pour eux que je leur fasse part de mes peurs, de mes angoisses liées à mon histoire passée ? Notre histoire personnelle, que nous en ayons conscience ou nous, se transmet chaque jour à travers nous.

Alors, que voulons-nous transmettre ?

We Bought a Zoo   (2011) avec Matt Damon, Scarlett Johansson, Elle Fanning…

We Bought a Zoo (2011) avec Matt Damon, Scarlett Johansson, Elle Fanning…


Maman,

Ne pourrais-tu pas m’accepter telle que je suis ? Je sais que tu m’aimes. Je ne le remets pas en doute. Néanmoins, j’ai ce sentiment - justifié ou non - que tu m’aimes à ta façon.

Or je suis convaincue que lorsque l’on aime véritablement quelqu’un d’une manière aussi profonde et sincère, il est important de l’aimer comme il est. À sa façon. À sa manière d’être.

Le but n’étant pas que tu m’aimes parce que je te ressemble, ou alors je ne serai qu’une pâle copie de la femme merveilleuse que tu es. Mais bien que tu aimes l’être humain qui est encore en train de naître sous tes yeux.

Je fais chaque jour de mon mieux pour devenir à mon tour une merveilleuse femme, mais c’est une chose que je ne peux accomplir qu’en étant moi-même. Et non ce que tu attends de moi.

J’y arriverai quoi qu’il en soi, mais sans ton aide, je sais que ça sera plus long. Car à chaque fois que tu m’aimes à travers toi, à travers ton histoire, tu rejettes ce qui n’est pas toi. Tu rejettes la femme qui veut se réaliser en moi.

Je ne souhaite pas avoir à me battre pour qu’elle puisse émerger. Je ne veux pas avoir à me battre pour exister près de toi, maman. Alors s’il te plait, aime-moi, aime-moi simplement. Aime-moi de ton mieux, dans ce qui est toi, dans nos ressemblances. Mais aime-moi aussi dans ma différence, dans ma singularité. Dans tout ce qui fait de moi quelqu’un de spéciale et d’unique.

Laisse-moi être qui je suis.
Et jamais mes différences ne m’éloignerons de toi.

Ta fille qui t’aime.



1.2.3...SOLEIL ! STAY TUNED ( ((♥))


☼ BONUS ☼

♥ : réponds à ta mère quand elle t’appelle.


pinterest-moi !

PINT - lettre ouverte à ma mère.png