Falling in Love is the easy part

 

Tomber Amoureux… et après ?

C’est la rencontre ! Tout est merveilleux ! Tout est absolument parfait et plein de projections sur l’Amour idéal, sur ce que devrait être un couple épanoui et dans le vent, chacun y va de sa petite illusion et on s’enlise tous dedans. Youpi.

Rassurez-vous, c’est un article optimiste.

On y est, vous avez pécho la nana de vos rêves, c’est tout beau tout rose, l’éclate totale… puis vint, la première dispute. La première d’une longue série. Ces querelles d’amoureux vous paraissent peut-être inoffensives ou passagères. Peut-être même êtes-vous un “amant des beaux jours” et ignorez ces petits points noirs de votre relation.

Sauf qu’être en couple - être vraiment en couple - c’est l’affaire de chaque jour, de chaque instant. Autrement dit, pas seulement quand c’est facile. Être en couple c’est rester alors qu’on pourrait fuir. C’est agir alors qu’on pourrait attendre. C’est parler quand on pourrait se taire. Alors, comment bien vivre ces moments de crise ? Comment ne pas être au fond du trou, après mille reproches de la part de la personne que vous aimez le plus ? Comment trouver une solution à un problème qui revient encore et encore, faisant toujours plus de dégâts ?


Ôtez vos gants

Imaginez que vous vous coupiez au niveau du pouce, vous avez une blessure béante qui fait presque toute la longueur de votre main et vous décidez… d’enfiler une paire de gants. Plus personne ne voit la blessure, pas même vous. Au bout d’un moment, vous oubliez presque sa présence. Seulement un jour, cette fille que vous aimez tant se rapproche de vous, et vous prend par la main. Mârde. D’un instant à l’autre vous devenez con et lui criez dessus des horreurs, la pauvre s’enfuit en pleurant ne comprenant pas ce qu’elle a bien pu faire de mal.

Parce qu’elle n’a rien fait de mal. Elle n’a rien fait. C’est vous. C’est vous seul et votre blessure. Vous ne vous en êtes jamais occupé et aujourd’hui elle vous fait mal. Aujourd’hui cette blessure vous empêche de prendre la main de votre bien-aimée et de la garder près de vous.

Prenez n’importe laquelle de vos disputes, c’est cette scène-là et uniquement cette scène-là que vous rejouez.

Ô Miroir, mon beau miroir…

Eh oui, ce n’est autre que l’effet miroir ! Ce splendide et frustrant concept principalement issu de la spiritualité est loin, mais alors très loin de faire l’unanimité. Et pour cause, c’est assez énervant de se dire que le chieur d’en face n’est pas la cause du problème… Mais que le problème, c’est nous. Et pourtant, je peux vous dire qu’après plus de deux ans d’utilisation intensive, je n’ai plus le moindre doute quant à cette loi enquiquinante de l’Univers. Ça marche !

Mais que vient donc révéler au grand jour ce beau et magnifique reflet ? Pour mieux comprendre le sentiment de colère qui se manifeste fréquemment, vous pouvez toujours vous référez à mon précédent article Ôde à la Colère. Et sinon, de manière générale, vous pouvez vous demander “qu’est-ce que ce comportement réveille chez moi ?” et tirer la ficelle de vos impressions jusqu’à en avoir la racine même. Bien souvent, il s’agit simplement de la tristesse, de la peur d’être abandonné, rejeté, ou de se sentir bête.

V pour Vendetta    (2005)  avec Nathalie Portman, Hugo Weaving…

V pour Vendetta (2005) avec Nathalie Portman, Hugo Weaving…

De l’autre côté du Miroir

Comment sortir de cet échange de ping-pong de sourds-muets-aveugles-tétraplégiques ? Respirez. Prenez votre temps. L’impulsivité ne sera pas votre alliée dans ce genre de situation ; vous êtes l’otage de vos émotions. Respirez, allez faire un tour s’il le faut. Et lorsque vous vous sentirez prêt : parlez. Mais pas n’importe comment ! Parlez de vous, et de vous seul. “Je ne me sens pas pris en considération quand tu arrives en retard”. “Je me sens trahi quand tu ne fais pas ce que tu dis”. “Je ne me sens pas aimé quand tu ne prends pas le temps de me parler le soir”.

Oubliez les “tu as fais ça gnagnagna et puis ci gnagnagni” non, non, non. Commencez systématiquement vos phrases par “je me sens…”. Le but ici est d’exprimer ce que vous ressentez - non pas de critiquer ce que l’autre a fait - mais bien ce que cela vous a fait à vous. Ce que son geste a réveillé en vous, comment vous l’avez compris et ressenti. (N’hésitez pas à commencer par écrit si cela vous semble plus facile au début). C’est important que votre partenaire comprenne votre vision des choses et puisse ainsi entrevoir votre monde intérieur. Nous n’avons pas la même histoire, encore moins la même façon de vivre chaque même histoire. C’est donc précisément de cette information dont votre interlocuteur a besoin pour vous comprendre : votre ressenti très personnel de l’histoire.


Revenir à soi

est une excellente façon
d’aller vers l’autre.



1.2.3...SOLEIL ! STAY TUNED ( ((♥)) )


☼ Bonus ☼

Les Hommes viennent de Mars, les Femmes viennent de Vénus, de John Gray sera toujours un excellent point de départ pour qui s’intéresse aux rapports amoureux et la communication à l’intérieur d’un couple.

Une Meilleure façon de parler d’Amour. Je sais, je sais je l’ai déjà mis au moins deux fois… et je continuerais parce que c’est vraiment une super super super conférence.

☼ Je vais prochainement sortir un Love Coaching, pour tous ceux qui souhaitent rencontrer l’Amour ou continuer de l’explorer de manière plus harmonieuse. Je ferais des offres VIP si toutefois… le cœur vous en dit ;) ♥ n’hésitez pas à me contacter à l’adresse suivante : 1.2.3.soleil.coaching@gmail.com.

Falling in love is the easy part.png